REBOISEMENT ANNUEL: SOLIDAIRE AVEC LA VISION « HO RAKOTRA ALA I MADAGASIKARA ».

Laisser une empreinte écologique pour une gestion durable de l’environnement est un engagement majeur du Ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique, que son organisme Rattaché, la Paositra Malagasy, épouse parfaitement.

Compte tenu de la vision du Président de la République de Madagascar: « Ho rakotra ala i Madagasikara » (ndlr : Madagascar recouvert de forêts) et de l’engagement n° 10 inscrit dans l’IEM, la poursuite du reboisement annuel du Ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique et de la Direction Générale de la Paositra Malagasy a été effectuée ce vendredi 15 mars 2019 à Ambalavao Ambatofotsy PK 26-RN7.

Un évènement qui s’est tenu sous le haut patronage de Monsieur RAMAROLAHY Christian, Ministre des Postes des Télécommunications et du Développement Numérique. Sur les consignes avisées du Ministre, près de 3000 plants d’Acacia et de Pinus et d’arbres fruitiers ont été mis à terre par plus de 300 employés de la Paositra Malagasy, du MPTDN et de l’ARTEC . Le Ministre a insisté sur le fait que le reboisement ne devra pas être un devoir mais un réflexe naturel pour chaque citoyen. Le Directeur Général de la Paositra Malagasy, Mr RANARISON Richard quant à lui s’engage à faire le suivi des plants pour l’atteinte de l’ODD n°13.

Les actions vont s’étendre sur tout le territoire de Madagascar par le biais du personnel des Directions Interrégionales de la PAOSITRA MALAGASY dans les six EX-provinces.

Ce reboisement a permis aux participants d’avoir un moment privilégié avec la nature mais est également un acte citoyen envers la patrie.
Ce fut également un moment pour la Grande famille de la Paositra Malagasy de se retrouver autour de la vision de la Direction Générale qui est «PAOSITRA MALAGASY : PRÉSENTE- VISIBLE Et FIERTÉ DE TOUS ».

Le challenge de planter 10 arbres /an/habitant afin de rendre Madagascar un « hotspot » de biodiversité et pour qu’elle puisse redevenir « l’ile verte » qu’elle avait été est en de bonne voie.

Source : Paositra Malagasy //