Secteur tic : « Grâce au développement numérique, le pays pourra arriver à son objectif ultime de prospérité et de modernité.» dixit Neypatraiky A.Rakotomamonjy.

Le Sud est une région à fort potentiel économique.   A travers ses différents projets, l’Etat participe activement à l’expansion de l’économie de cette région, surtout dans le domaine des infrastructures structurantes, si l’on ne cite que les projets d’infrastructures routières,  inaugurés par le Président Hery Rajaonarimampianina, en juin.

Mais à part ces infrastructures, d’autres facteurs doivent participer au développement d’une région et d’un pays, si l’on parle de développement vers la modernité. Dans ce sens, l’Etat met l’accent sur la promotion des TIC à Madagascar, afin que le pays ne soit pas en reste dans la course au numérique, qui devient aujourd’hui le langage commun du monde entier et qui est surtout un des puissants leviers de développement.

L’Etat a déjà investi beaucoup d’efforts dans   «  Le numérique pour tous »  à travers la mise en place de nombreux projets autour du numérique, qui permettent de réduire la facture numérique à Madagascar et de dispenser à tous les malgaches le droit aux Technologies de l’information et  de la communication. Dans cette région du sud par exemple, nous avons déjà mis en place des vitrines numériques dans les établissements d’enseignement public, des espaces numériques, ainsi que  le projet Tolohavotse qui consiste à doter de plus de 100 bureaux de  mairies et des écoles dans les communes rurales de matériels TIC. Ce projet Tolohavotse a été réalisé en partenariat avec l’opérateur téléphonique AIRTEL. Et toujours avec  Airtel, le MPTDN a mis en place un autre projet qui s’appelle « commune numérique ». Il s’agit ici de mettre les TIC au service des maisons communales de la région Sud du pays ; plus de 42 bureaux vont bénéficier de ce programme. Une structure d’interconnexion des communes pour faciliter l’accès à la base de données.

Lors de la cérémonie de lancement du réseau 4G d’Airtel à Tuléar, ce vendredi, le Ministre de tutelle, André Neypatraiky A.Rakotomamonjy a réitéré la volonté de l’Etat, à travers son département à soutenir les projets de partenariat et d’investissements en faveur du développement numérique. Au Ministre d’affirmer « qu’avec l’accès au réseau 4G, désormais disponible dans le sud, l’économie numérique dans cette région est plus que sur la bonne voie ». Force est de rappeler que 50 sites dans le Sud sont couverts par ce réseau 4G d’Airtel, dont deux se trouvent dans la province de Tuléar.