DÉVELOPPEMENT NUMÉRIQUE : UN MISSIONNAIRE DE L’ICANN, DANS NOS MURS

La mission de l’ICANN à Madagascar s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de sa  stratégie africaine. Une politique  qui a pour objectif de faire développer le marché des noms de domaine en Afrique et d’avoir une bonne participation des parties prenantes de l’ICANN. Madagascar a été choisi pour faire connaître l’Organisation. En effet, la Grande Ile  est l’un des pays africains à mettre en œuvre un protocole de sécurisation des noms de domaine pays (.mg pour Madagascar). Durant ce séjour, Monsieur Yaovi Atohoun, Chargé des Opérations de l’Engagement des Parties prenantes de l’ICANN pour l’Afrique, a rencontré les différentes parties prenantes dans l’écosystème à Madagascar. (Les registrars, les revendeurs et les opérateurs internet, les Universitaires, des Associations et la Société civile)

Pour rappel, l’ICANN est l’Organisation en charge de la coordination des ressources (adresses IP, noms de domaine) indispensables au bon fonctionnement de l’internet.

Du 18 septembre au 20 septembre, une série de rencontres, s’est donc tenu à Antananarivo pour parler de l’ICANN, de sa stratégie pour l’Afrique.

Une visite auprès du Ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement Numérique, Monsieur Neypatraiky RAKOTOMAMONJY, s’est tenu pour parler plus en détails d’ ‘éventuels partenariats et projets entre les deux parties.. En effet,  Etant ministère de tutelle du numérique, le MPTDN est ouvert à toute forme de partenariat et collaboration dans le cadre de la promotion du développement numérique. A savoir,  la concrétisation du projet pour la mise en œuvre du protocole DNSSEC pour le domaine .mg, ou encore le projet de renforcement de capacités dans le secteur de la cybercriminalité, les délits liés à internet, déjà en cours d’étude pour se mettre en œuvre dans les mois à venir.

« L’écosystème internet à Madagascar est très favorable pour le développement de l’ICANN et le Ministère des Postes, des Télécommunications est très impliqué et suit de près ses activités » a affirmé M.Yaovi Atohoun à l’issu des différentes rencontre et visite qu’il a effectué durant son séjour.